Traduction de la Bible


LA TRADUCTION DE LA BIBLE

La Bible présuppose une affirmation ou confession de base. Un théologien du nom de CONELUX VAN TIL a posé un présupposé important : « Dieu existe et qu’Il est le Dieu de la Bible ».

Cette affirmation est importante comme préalable a toute discussion au sujet de la Bible. Dieu existe, Il est le Dieu créateur et le Dieu de la Bible, le seul vrai Dieu qui se distingue par la parole. Dieu dans sa souveraineté communique par la parole avec l’être humain qu’il a créé.

La Bible est la révélation de tout ce que Dieu veut que l’homme connaisse de lui. Dans Deut 29 :28 il nous est dit que « les choses cachées sont a l’Eternel, notre Dieu ; les choses révélées sont a nous et a nos fils a perpétuité… »

Dans sa souveraineté, Dieu a fait consigner sa Parole par écrit dans un document, Souverainement il a choisi quelques langues, l’hébreu, l’Araméen, le Grec… comment moyen de communication. Le choix de quelques langues pose le principe de la validité et de l’importance de toute langue comme moyen de confesser Christ. Dieu ne méprise aucune langue.

La Bible, Parole de Dieu est toute suffisante, contient tous les conseils de Dieu. Nous ne pourront connaître Dieu que par la lecture de sa parole dans une langue que nous comprenons mieux.

La Bible traduite dans nos langues maternelle est un élément vital dans la vie de l’église corps de Christ ; elle est destinée a être écouté, lue et obéi par les hommes, elle est la raison d’existence de l’église.

Le Tchad a plus de 127 langues dont 10 ont la Bible entière et 27 le Nouveaux testament. Ce sont les efforts des communautés linguistiques, des Missionnaires, de l’Alliance Biblique, de la SIL et de l’ATALTRAB.

 

 

Bible.jpg